• Atelier Conte

    Histoire de dire 

    - Atelier de recherche autour de la parole contée -

    animé par Philippe Sizaire

     

     L'atelier de pratique du conte est un temps d'apprentissage, d'initiation et de perfectionnement à l'expression artistique. Cet atelier est conçu comme un lieu de découverte, d'échange, de culture et d'émulation.

    Le formateur : conteur, auteur, parolier (pour Serge Reggiani, parmiAtelier Conte d'autres), Philippe Sizaire assure chaque année une dizaine de formations à l'art de conter, dans lesquelles il met l'accent sur l'esprit de recherche, le plaisir partagé, le respect et d’écoute de la spécificité de chacun.

    Nous aborderons au fil de ces ateliers les techniques qui autorisent à franchir le pas de l’envie de dire à l’acte de raconter : oser donner chair, souffle, cœur, corps, nerf, ruse, langue, et voix à une histoire, sans le filet d'un texte écrit, en présence d’un public.

    Nous chercherons ensemble à découvrir le plaisir et la tranquillité que procurent l’abandon au récit, la communauté d’écoute et de présence au moment d’une racontée, l'émergence de la singularité de chaque voix quand elle entre en résonance avec les profondeurs de ce qui se dit. Il sera accordé à chacun(e) le temps de prendre le temps de se donner parole, et de se demander quoi faire avec. 

    Toute parole n’est toutefois que traduction imparfaite (d’idées, de sentiments, de sensations), aucune langue n’est jamais tout à fait « la nôtre ». Dès lors, on partira du principe que « parler, ce n’est pas essayer de réussir, c’est réussir à essayer». On apprendra à développer les registres complémentaires de langue et de présence non-verbaux. On tentera sur le chemin du conte d’aller vers un rythme naturel comme la marche. On créera par le travail en groupe un espace de confiance dans lequel idéalement il n’y a plus qu’un partenariat de recherche. Il s’agira pour chacun de se surprendre, de transformer son inquiétude en curiosité, de faire de ses crispations un simple indicateur de son état de détente, de repérer les « interdits » (souvent auto-imposés) qui empêchent d’aller plus loin, de travailler la disponibilité, d’éveiller la curiosité et l’envie d’explorer une langue et ses histoires, le corps et l'espace qui l'entoure, de s'aventurer dans la relation.

    On s'essaiera enfin à créer, à partir des propositions de chacun, une forme contée collective collective pour permettre aux participants de raconter en présence d’un public.

     

    Déroulé d'une journée d'atelier :

    - échauffement collectif :

    Exploration sensorielle, exercices d'écoute et de mise en confiance du groupe et de chacun dans le groupe.

    - exercices de « détente de l'imaginaire » :

    Apprendre à faire confiance à son imaginaire.

    - comment travailler et s’approprier une histoire : mémorisation / séquençage, textures de la narration / travail des images, des sensations, des personnages, des énergies de l'histoire / improvisation / mettre de soi dans un récit /écriture orale (notion de montage) etc.

    - « l'être-là » multiple du conteur : voix, langue, corps, espace, silence/parole, immobilité/mouvement, tension/attention, proximité/distance, cadre/dépassement, écoute.

     

    Calendrier :

    L’atelier à la pratique du conte se déroule sous la forme de 4 sessions d’un week-end (7 heures par jour)

    Les dates retenues sont les suivantes :

    • Samedi 24 et dimanche 25 novembre 2012
    • Samedi 12 et dimanche 13 janvier 2013
    • Samedi 2 et dimanche 3 février 2013
    • Samedi 4 et dimanche 5 mai 2013

    Le travail mené pendant l’année fera l’objet d’une présentation publique inscrite au programme de la 9ème édition des franches conteries – festival des arts du récit – du 11 au 16 juin 2013.


    Les tarifs
    :

    - 200 euros pour les personnes non adhérentes à la saison culturelle 2012-2013

    - 150 euros pour les adhérents à la saison culturelle (l'adhésion est de 15 euros / plus d'informations sur les modalités ici)